Scrolldown Button

SCRIPT

Le SCRIPT (Service de Coordination de la Recherche et de l’Innovation pédagogiques et technologiques) est une entité du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse (MENJE). Il a été créé par la loi du 7 octobre 1993 et restructuré par les lois du 6 février 2009 et du 14 mars 2017.

Le SCRIPT est un des moteurs de développement du domaine de l’éducation au Luxembourg. Il a pour mission de promouvoir, de mettre en œuvre et de coordonner, dans l’ensemble du système éducatif luxembourgeois, les initiatives et la recherche visant l’innovation pédagogique et technologique ainsi que le développement de la qualité scolaire et des pratiques pédagogiques.

Le SCRIPT coopère avec de nombreux partenaires externes tant au niveau national qu’international. Avec l’élargissement de ses responsabilités, le nombre de ses collaborateurs n’a cessé d’augmenter et dépasse actuellement la centaine. Le SCRIPT se considère comme un institut qui réalise des projets de recherche appliquée.

Il va de soi que les exigences et les standards de qualité usuels concernant la rigueur et l’exactitude des méthodes de recherche sont aussi valables pour le travail de tous ses collaborateurs. De même, le SCRIPT est tenu de respecter les aspects et normes déontologiques en vigueur dans le monde de la recherche.

Dans le contexte de ses missions, le SCRIPT travaille aussi en étroite collaboration avec des instituts de recherche et coordonne les activités de recherche concernant le milieu éducatif du Luxembourg.

Afin de pouvoir répondre à toutes ses missions, le SCRIPT est organisé en six divisions ayant des champs d’action spécifiques :

  • Division de l’innovation pédagogique et technologique
  • Division de la coordination d’initiatives et de programmes pédagogiques
  • Division du développement du curriculum
  • Division du développement de matériels didactiques
  • Division du traitement de données sur la qualité de l’encadrement et de l’offre scolaire et éducative
  • Division du développement des établissements scolaires

Read in English

SCRIPT

The SCRIPT (Service de coordination de la recherche et de l’innovation pédagogiques et technologiques) is an entity of the Ministry of National Education, Childhood and Youth. It was created by the law of October 7, 1993 and restructured by the laws of February 6, 2009 and March 14, 2017.

The SCRIPT is one of the driving forces of educational development in Luxembourg, responsible for an ever increasing multitude of missions.

The SCRIPT's prime mission is to promote, implement and coordinate throughout the Luxembourgish education system initiatives and research aimed at pedagogical and technological innovation as well as the development of quality at the level of the education system and in the field of teaching practices.

In parallel with the expansion of missions, the number of employees has steadily increased and now exceeds one hundred. In addition, SCRIPT works closely with many external, national and international partners. In order to meet all its missions, the SCRIPT is organized in six divisions with specific fields of action:

  • Division of educational and technological innovation
  • Division of the coordination of initiatives and educational programs
  • Division of curriculum development
  • Division of the development of teaching materials
  • Division of data analysis
  • Division of school development

Lire en français

Dernières Actualités

Bienvenue sur script.lu

Script.lu est une plateforme qui regroupe toutes les activités, les projets et les i...

Theaterstück Ein Känguru wie Du

Vorurteile, mangelndes Verständnis und Unkenntnis sind Nährboden für Diskriminierungen. Genau ...

Journées des enseignants au Park Sënnesräich

Les 17 et 18 novembre 2018, venez découvrir le centre pédagogique et de loisirs Park Sënnesrä...

Divisions

INNOVATION
INITIATIVES
CURRICULUM
MATÉRIEL DIDACTIQUE
ANALYSE DE DONNÉES
DÉVELOPPEMENT SCOLAIRE

GRANDS DOSSIERS

(+352) 247-85187
secretariat@script.lu

Envoyez-nous un message

SCRIPT

Le SCRIPT (Service de Coordination de la Recherche et de l’Innovation pédagogiques et technologiques) est une entité du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse (MENJE). Il a été créé par la loi du 7 octobre 1993 et restructuré par les lois du 6 février 2009 et du 14 mars 2017.

Le SCRIPT est un des moteurs de développement du domaine de l’éducation au Luxembourg. Il a pour mission de promouvoir, de mettre en œuvre et de coordonner, dans l’ensemble du système éducatif luxembourgeois, les initiatives et la recherche visant l’innovation pédagogique et technologique ainsi que le développement de la qualité scolaire et des pratiques pédagogiques.

Le SCRIPT coopère avec de nombreux partenaires externes tant au niveau national qu’international. Avec l’élargissement de ses responsabilités, le nombre de ses collaborateurs n’a cessé d’augmenter et dépasse actuellement la centaine. Le SCRIPT se considère comme un institut qui réalise des projets de recherche appliquée.

Il va de soi que les exigences et les standards de qualité usuels concernant la rigueur et l’exactitude des méthodes de recherche sont aussi valables pour le travail de tous ses collaborateurs. De même, le SCRIPT est tenu de respecter les aspects et normes déontologiques en vigueur dans le monde de la recherche.

Dans le contexte de ses missions, le SCRIPT travaille aussi en étroite collaboration avec des instituts de recherche et coordonne les activités de recherche concernant le milieu éducatif du Luxembourg.

Afin de pouvoir répondre à toutes ses missions, le SCRIPT est organisé en six divisions ayant des champs d’action spécifiques :

  • Division de l’innovation pédagogique et technologique
  • Division de la coordination d’initiatives et de programmes pédagogiques
  • Division du développement du curriculum
  • Division du développement de matériels didactiques
  • Division du traitement de données sur la qualité de l’encadrement et de l’offre scolaire et éducative
  • Division du développement des établissements scolaires

SCRIPT

The SCRIPT (Service de coordination de la recherche et de l’innovation pédagogiques et technologiques) is an entity of the Ministry of National Education, Childhood and Youth. It was created by the law of October 7, 1993 and restructured by the laws of February 6, 2009 and March 14, 2017.

The SCRIPT is one of the driving forces of educational development in Luxembourg, responsible for an ever-increasing multitude of missions.

The SCRIPT's prime mission is to promote, implement and coordinate initiatives and research aimed at pedagogical and technological innovation throughout the Luxembourgish education system, as well as the development of quality assurance mechanisms in both, the area of education and in the field of teaching practice.

In consistence with the expansion of missions, the number of employees is increasing steadily and currently exceeds one hundred. In addition, SCRIPT is working closely with many external, national and international partners. At the SCRIPT, which identifies as an applied research institute, the expectations and quality standards in relation to precision and accuracy are imperative for the work of all its contributors. Furthermore, the SCRIPT is required to respect all ethical norms and aspects prevailing in the world of research.

In the context of its missions, the SCRIPT also works in close collaboration with research institutes and thus coordinates its activities concerning the area of education in Luxembourg.

In order to accomplish all its missions, the SCRIPT is subdivided into the following six divisions, each focusing on specific fields of action:

  • Division of educational and technological innovation
  • Division of the coordination of initiatives and educational programs
  • Division of curriculum development
  • Division of the development of teaching materials
  • Division of data analysis
  • Division of school development

DIVISIONS

INNOVATION
INITIATIVES
CURRICULUM
MATÉRIEL DIDACTIQUE
ANALYSE DE DONNÉES
DÉVELOPPEMENT SCOLAIRE

/// Language toggle

La Division de l’innovation pédagogique et technologique est un « incubateur » de nouveaux projets qui sont planifiés et réalisés selon les principes de la gestion de projets. Ils émanent soit de la politique éducative, soit de la demande du terrain, soit de l’initiative des collaborateurs du SCRIPT ou de ses partenaires nationaux (comme l’Université du Luxembourg) et internationaux. Les projets innovateurs sont réalisés en concertation avec les enseignants et les éducateurs des établissements scolaires et des structures éducatives, les autres services et départements du MENJE ainsi qu’avec le monde scientifique. L’identification, la documentation et la diffusion d’exemples de bonnes pratiques ainsi que la mise en réseau des écoles, entre autres dans le contexte de journées d’innovation ou de projets pilotes, sont considérées comme des moyens efficaces en vue d’un développement de la qualité de l’éducation.

La Division de la coordination d’initiatives et de programmes pédagogiques vise à promouvoir, à coordonner et à organiser des activités, des projets et des événements relatifs à la promotion de la lecture, de la culture, des technologies de l’information et de la communication, du bien-être et de la santé ainsi que de l’orientation scolaire et professionnelle dans les écoles et les lycées. D’un côté, il s’agit de coordonner des initiatives pédagogiques ponctuelles telles que des concours (Maach Mat(h), Olympiade luxembourgeoise des sciences naturelles, Jeune journaliste, etc.) ou des projets dans divers domaines. De l’autre côté, il s’agit d’accompagner des programmes pédagogiques récurrents et éprouvés comme par exemple le projet Peer-Mediation im Schulalltag, le projet Stop mobbing ou d’autres programmes de prévention. Au-delà de ces programmes visant le bien-être et la santé des élèves, le SCRIPT collabore avec des associations et des institutions du milieu social et culturel qui ont pour mission de développer les compétences personnelles, sociales, communicatives et entrepreneuriales des enfants et jeunes, notamment ceux issus de milieux défavorisés, et de leur faire connaître les lieux et les acteurs de la vie culturelle et sociale.

La Division du développement du curriculum répond au besoin d’accompagner les Commissions nationales de l’enseignement fondamental (CN-EF) et de l’enseignement secondaire (CN - ES) dans leur travail d’actualisation et de développement des programmes scolaires. Pour professionnaliser davantage la démarche de développement curriculaire, la Division coordonne les travaux des Commissions nationales, assure leur mise en réseau et veille à la continuité et à la cohérence des programmes. Elle travaille en étroite collaboration avec d’autres acteurs qui contribuent à assurer l’accompagnement scientifique du développement curriculaire ainsi qu’avec le nouveau Conseil national des programmes.

La Division du développement de matériels didactiques a pour mission d’accompagner et de soutenir les processus d’élaboration, d’édition et de distribution de matériels didactiques innovants adaptés au contexte luxembourgeois et en cohérence avec le curriculum, les programmes et plans d’études du système scolaire luxembourgeois, tant à l’enseignement fondamental (EF) qu’à l’enseignement secondaire (ES). Pour assurer une approche pédagogique et didactique efficace et différenciée, l’école doit pouvoir recourir non seulement à des programmes, mais aussi à des matériels didactiques adéquats et cohérents, répondant aux défis actuels de l’enseignement et de l’apprentissage. La numérisation de la société, l’hétérogénéité croissante de la population d’élèves, la mutation rapide de notre société et du monde du travail, amènent l’Éducation nationale à revoir en continu les contenus et les matériels, y compris numériques, pour mieux les adapter aux défis de la société et aux besoins des jeunes. La Division conceptualise et élabore par ailleurs des matériels didactiques innovants selon une approche communicative et ludique dans le contexte de l’apprentissage plurilingue dès le plus jeune âge. Ces outils peuvent être utilisés en classe en tant que matériel complémentaire pour favoriser le travail en autonomie ou bien dans un but de différenciation, mais ils peuvent aussi être mis à profit de l’initiation aux langues dans les classes de primo-arrivants. Le développement de matériel digital, que ce soit des manuels numérisés ou numériques, des applications web ou des plateformes d’apprentissage en ligne, constitue un objectif primordial de la Division qu’il s’agit d’accompagner et de pérenniser.

La Division du traitement de données sur la qualité de l’encadrement et de l’offre scolaire et éducative est chargée de recueillir, d’analyser et de mettre à disposition des données sur la qualité de l’offre scolaire et éducative dans les écoles, les lycées et les structures éducatives, entre autres par le biais du rapport de l’établissement scolaire ou dans le contexte de projets d’innovation. Les résultats des enquêtes, sondages et requêtes peuvent être exploités pour élaborer les Plans de développement de l’établissement scolaire (PDS) ou pour prendre des décisions quant à l’amélioration de l’organisation scolaire. De plus, la Division organise des épreuves nationales et internationales. Les épreuves nationales, à savoir les épreuves standardisées élaborées par le Luxembourg Center for Educational Testing (LUCET) de l’Université du Luxembourg et les épreuves communes sont utilisées comme instruments d’évaluation sommative, formative ou servant de base à l’orientation des élèves au niveau du système éducatif, au niveau de l’établissement scolaire, au niveau de la classe, voire au niveau individuel. Les épreuves internationales, comme les tests PISA (Programme for International Student Assessment) de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) et ICILS (International Computer and Literacy Study) de l'International Association for the Evaluation of Educational Achievement (IEA), génèrent des données qui peuvent servir entre autres au pilotage du système éducatif.

La Division du développement des établissements scolaires assure l’accompagnement des écoles et des lycées dans leur démarche globale de développement scolaire et plus précisément dans l’élaboration et la mise en œuvre d’un Plan de développement de l’établissement scolaire (PDS). De plus, la Division collabore avec les différents services, structures éducatives, partenaires nationaux et internationaux qui contribuent au développement de la qualité scolaire. Le développement scolaire a pour objectif d’accroître l’autonomie pédagogique des établissements scolaires ainsi que de soutenir l’élaboration et la mise en œuvre d’un profil bien spécifique. En adoptant une culture de l’observation et de la réflexion critique et en veillant à s’autoévaluer par rapport à différentes dimensions essentielles à leur développement, les établissements sont responsabilisés dans le processus d’amélioration de l’enseignement, de l’apprentissage ainsi que du climat scolaire. Les éléments essentiels d’un développement des établissements scolaires sont donc l’élaboration d’un état des lieux, la définition d'un ou de plusieurs objectifs cohérents, la programmation d’actions, ainsi que l’utilisation constructive des résultats de l’autoévaluation.

The Division of pedagogical and technological innovation serves as an ‘incubator’ to new projects, which are carried out following the principles of project management. Their origins may lie in education politics, the demand of the sector, the initiatives of the staff members or any national or international partner. Innovation projects are carried out in partnership with teachers and educators of schools and other educational structures, any other entity of the ministry as well as the scientific world. In order to efficiently improve the development of education quality, the identification, documentation and the spreading of best practice examples has proven to be of paramount importance alongside the networking between schools, for instance in the context of innovation days or pilot projects.

The Division of school development guarantees the monitoring of elementary and secondary schools in their general approach to school development and more precisely in the establishment of a school development plan. What’s more, this division collaborates with different services, educational structures as well as other national and international stakeholders in school development. School development aims at increasing each learning provider’s pedagogical autonomy and at supporting them in the establishment of their respective, specific profile. Learning providers are empowered in their process of improving education as well as learning atmosphere through the adoption of a culture of observation and critical thinking, while also making sure to guarantee self-evaluation with respect to various criteria which are essential to these schools’ development. The key elements required for school development are the baseline mapping, the definition of one or more coherent objectives, the planning of steps as well as the constructive use of the outcome of auto-evaluation activities.

The Division of curriculum development assists the national commissions for elementary school and secondary school in their task of curriculum development and adaptation. In order to further institutionalize the process of curriculum development, this division coordinates the work of the national commissions, guarantees the implementation and supervises the coherence and consistency of the curriculum. The division works in close connection with the various stakeholders contributing to guarantee the scientific framework of the curriculum development. It also works in collaboration with the recently installed National Curriculum Council.

The Division of the development of teaching materials objective is to flank and support the processes of elaboration, editing and distribution of didactic material which is innovative, adapted to the national context and in coherence with the curriculum both on elementary and on secondary level. In order to guarantee a differentiated and efficient methodological approach, one needs to have access to material which is coherent and adequate and which caters to the needs of up-to-date learning. Digital society, increasing heterogeneity and mutation of the population and the labor market force our education to continuously revise and adapt all kinds of content in order to adapt them to the challenges posed by society and the needs of our youth. This division conceptualizes and elaborates innovative didactic material with a communicative approach and playful elements in a multilingual learning environment from early age on. This material may be used in class as complementary tools to foster autonomous work or with the aim to facilitate differentiation. They might also easily be used with the aim to initiate recently immigrated students to languages. The development of digital material, apps or learning platforms constitutes a main and constant objective of this division.

The Division of data analysis is commissioned to collect and analyse data on the quality of our educational offer through the means of the school report or in the context of a project. The results of the surveys can be consulted during the elaboration of a school development plan or before making decisions aiming to improve the school’s organization. What’s more, this division organizes national and international standardized tests. The standardized tests elaborated by the Luxembourg Center for Educational Testing (University of Luxembourg) and the common tests are used as instruments of formative or summative evaluation or in the process of orientation of individual students. The international tests like the OECD’s PISA (Programme for International Student Assessment), the IEA’s ICILS (International Computer and Literacy Study) generate results which help with the governance of our educational system.

The Division of the coordination of initiatives and educational programs aims to promote, coordinate and organize activities, projects, events and initiatives complementary to the school offer based on official programs. These projects can stem from the domain of the development of reading skills, of cultural skills, entrepreneurial skills, writing skills, digital skills, well-being and health as well as that of academic and professional orientation at schools and high schools. The Division of the coordination of initiatives and educational programs puts a particular emphasis on its partnership with associations and institutions. They are rooted in the domain of research and entrepreneurship, as well as the cultural and social world. The division’s two main missions consist on one hand in the coordination of specific pedagogical initiatives (the Maach Mat(h) competition, the Luxembourgish science Olympics, …) or other projects from various other domains, and on the other in the follow-up of recurring and well-tested pedagogical projects, like for instance the promotion of cultural education (kulturama.lu) the project Peer-Mediation, anti-bullying programs and a variety of other initiatives.


///